Responsabilité civile

Aller en bas

Responsabilité civile

Message  Claire41 le Sam 18 Aoû - 15:52

L’article 1385 du code civil énonce que « le propriétaire d’un animal ou celui qui s’en sert pendant qu’il est à son usage, est responsable du dommage que l’animal a causé soit que l’animal fut sous sa garde, soit qu’il fut égaré ou échappé ».


En principe le gardien au sens juridique est le propriétaire, qui reste responsable même si son chien se sauve sauf à démontrer que la garde a été transférée (chien placé de manière permanente
chez un membre de la famille, chien confié à un voisin pendant plusieurs jours). Il n’y a pas transfert de responsabilité si le chien est juste confié pour une promenade ou si le voisin est seulement chargé de venir le nourrir.

En cas d’accident ou de dégradation causé par le chien, le « gardien » est présumé responsable sans que la victime ait à prouver sa faute. Elle doit simplement établir son préjudice et démontrer
que celui a été causé par le chien.
Il ne peut y avoir d’exonération ou de partage de responsabilité qu’en cas de force majeure, fait d’un tiers ou faute de la victime (par exemple victime d’une morsure qui menaçait le chien avec un bâton, automobiliste heurté par le chien alors qu’il circulait en excès de vitesse).

Le chien peut occasionner différents types de dommages qui doivent être intégralement indemnisés ex : morsures aux humains, à ses congénères, aux animaux domestiques, vêtements déchirés mais aussi des dommages sans contact direct, par exemple en effrayant un bovin qui se blesse par exemple.

Pour le chien de la maison, le contrat multirisques habitations comprend en général l’assurance de la responsabilité civile et assure les dommages causés par les animaux domestiques appartenant au souscripteur ou dont il a la garde.
En principe ces contrats sous réserve d’une franchise garantissent sans limite en dommage corporel et avec un plafond en dommage matériel.

Cas d'une bagarre entre chiens :

Le maître du chien qui attaque est responsable ; en cas de décès, il peut y avoir des dommages et intérêts pour préjudice moral.
Si la responsabilité n’est pas établie (absence de témoins), chacun est responsable des blessures de l’autre chien.
Si la bagarre a lieu chez le vétérinaire, à la pension, chez un éducateur (en l’absence du maître), ils sont responsables en tant que gardien.
Au club canin, si le maître est présent, il est responsable (pas de transfert de responsabilité au moniteur).

avatar
Claire41
Modérateur
Modérateur

Messages : 476
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 33
Localisation : noyers sur cher

http://www.education-canine41.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum